AGENDA
NEWSLETTER
×
Règles d’or

Les règles d’or pour un accompagnement en or

Ma posture

Mes engagements auprès de vous

Vos engagements

Au sujet des lapins

En résumé, les lapins sont des petits animaux très mignons mais dans nos métiers, nous y sommes un peu allergiques…

Apports et limites de ma pratique

Ateliers collectifs hebdomadaires et mensuels et cycles ‘fermés’

×

AGENDA

Prendre un congé maternité quand on est installé à son compte…

Voici déjà quelques mois que j’ai appris la douce nouvelle d’attendre mon deuxième enfant.
Un nouveau chamboulement car chaque grossesse, chaque naissance est différente.

Je m’étais donné plusieurs bonnes résolutions pour vivre pleinement cette grossesse et l’accueil des premiers mois, notamment prendre davantage de temps pour moi, me reposer, être vraiment à l’écoute, me faire passer en premier… Je crois qu’on se le dit toutes plus ou moins…

Et puis voilà, mi décembre, je suis à 7 mois de grossesse et même si les derniers jours m’ont permis de bien me reposer en journée (congé maternité enfin là), les mois ont défilé, le temps est passé vite, si vite et… J’ai continué à travailler, à m’investir, à donner du temps, à écrire des projets, à avoir 1000 idées en tête pour ma reprise, à accumuler la fatigue à force de séances et d’interventions où je ne pouvais pas faire les choses « à moitié ».

Lorsque l’on est salarié, j’ai la sensation qu’il est plus facile de s’arrêter. Le jour arrive, on clôture les dossiers, on s’en va, et on a une date de reprise en tête.

Mais lorsque l’on est à son compte, et plusieurs personnes ont pu en témoigner, c’est plus difficile de se dire « je ne consulte pas mes e-mails pendant 4 mois au moins », de se fixer une date claire de reprise, de se couper complètement de son travail. Et pour moi c’est clairement mission impossible! Car mon travail en est un sans en être un… Je suis passionnée par ce que je fais…

Alors avec un peu de recul voici les réflexions qui se sont posées:
– Mettre en place un message de réponse automatique d’absence de congé maternité mais s’autoriser à consulter ses messages une ou deux fois par semaine
– S’autoriser à répondre aux mails pour d’éventuelles interventions à venir en précisant que les choses s’affineront et s’organiseront à mon retour
– Ne pas se fixer un date de reprise mais plutôt une période assez large et laisser les choses venir (l’envie de biberonner encore ou de reprendre très vite)
– Avoir un carnet pour écrire les idées, les envies, les projets, mais ne pas se jeter tout de suite dans la construction de ci ou ça… Laisser mijoter à petit feu…
– Se faire confiance car au bout de 5 années d’activité, on s’aperçoit que les choses qui doivent se faire se font et ce qui ne doit pas se faire, ne se fait pas. Tout simplement.

Alors je vous dis à bientôt, au plaisir de partager de nouveaux moments!

Prenez grand soin de vous ! 
                             

© benbenben • Mentions Légales